Articles avec #station d'epuration tag

Publié le 3 Novembre 2014

pour télécharger le compte rendu cliquez ici ou sur l'image

 

station-epuration-compte-rendu.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 5 Mars 2013

Le conseil municipal du 26 février 2013  a arrêté à l’unanimité le projet d’AVAP  de la commune. 

De par son objet, notre association ne peut que s’en réjouir.

De quoi s’agit-il ?

L’AVAP est outil règlementaire destiné à protéger un territoire présentant un intérêt culturel, architectural, urbain, paysager, historique ou archéologique.

Elle se traduit par une servitude d’utilité publique qui influe notamment sur la délivrance des autorisations d’urbanisme.

Elle devrait empêcher de faire n’importe quoi en matière de construction et de rénovation dans les secteurs qui méritent d’être protégés, comme ce fut malheureusement trop souvent le cas dans le passé.

A ce titre, on peut déplorer que ce dossier n’aboutisse qu’en 2013 alors qu’il a été initié depuis longtemps à Clohars.

Pour élaborer son projet d’AVAP, notre commune a, conformément à la loi, réalisé un diagnostic architectural, patrimonial et environnemental de la commune ; délimité le périmètre d’application ; établi un règlement qui définit les dispositions à respecter dans le périmètre.

Une présentation en a été faite le 31 janvier, à l’occasion d’une réunion publique.

Pour plus de précisions, vous pouvez consulter le diaporama disponible sur le site de la mairie.

Selon le calendrier prévu, le projet doit faire l’objet d’une enquête publique (normalement au début de l’été) et être approuvé définitivement par le conseil municipal à l’automne 2013.

Pour lire la suite de l'article cliquez sur l'image ou sur ce lien.

avap.jpg
 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 1 Juillet 2012

rapport.jpg

 

pour télécharger le rapport cliquez sur le lien suivant:

 

Rapport du commissaire enquêteur 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 28 Juin 2012

maquette step1
 
Suite à l'enquête publique qui s'est déroulée du 2 avril au 2 mai 2012, pour la construction d'une nouvelle station d'épuration des eaux usées (STEP) sur le site de Kerzellec au Pouldu, le commissaire enquêteur a rendu son rapport. Daté du 20 juin, il donne « un avis favorable avec réserves, dans le strict respect des dispositions retenues dans le dossier et soumis à l'enquête publique. »
Cet avis favorable est soumis à deux réserves principales. Pour la première, il demande de « procéder à une modélisation des impacts sonores afin d'apporter une preuve complémentaire de la volonté des élus à réaliser, en préalable aux travaux, un projet ultra-sécurisant. » Deuxième point, il demande que soit mise en oeuvre avec les exploitants, avant la mise en route des équipements, une charte applicable les premières années de fonctionnement, de manière à renforcer des mesures de surveillance des nuisances éventuelles en matière de bruits, d'odeurs et de rejets en mer. Et recommande aux élus de communiquer sur le projet et d'inviter les opposants à visiter le chantier...
Épilogue ?
Avec cet avis favorable, le projet de la nouvelle station d'épuration trouve une sorte d'épilogue. Une longue histoire qui a soulevé de nombreuses polémiques et manifestations notamment chez les riverains et les associations opposées, les Amis du Pouldu et la coordination de Kerzellec. Ces derniers avaient vainement tenté que le site, peint par Paul Gauguin et Meijer de Haan, soit classé site artistique et pittoresque. Un projet recalé par la préfecture.
En parallèle, les opposants ont essayé tous azimuts de trouver des solutions alternatives. Améliorer la station existante -qui date de 1981- avec une technologie innovante ou trouver un autre lieu comme celui de Keranna. « Tous les sites, hormis Kerzellec, sont incompatibles avec la loi littorale, estime le commissaire enquêteur qui ne retient pas non plus la technologie innovante pour cause de « garanties techniques suffisantes ».
Pourtant au sein de la commune, la construction de la STEP sur le site de Kerzellec ne semble pas faire l'unanimité parmi les habitants. Le commissaire comptabilise 89 % signatures contre et 11 % pour, sur 764 signatures estampillées locales dont 555 en provenance des pétitions. Pour le commissaire « ces résultats démontrent le poids important des pétitionnaires ». Mais si les trois pétitions recueillent à elles seules 1 269 signatures, en croisant les chiffres, il conclut que 700 personnes hors commune forment le noyau dur des pétitionnaires opposés au projet. Des statistiques selon lui « pas du tout représentatives du positionnement des habitants communaux ».
 
Pour le maire Jacques Juloux c'est « une reconnaissance du projet »
Joint au téléphone, Jacques Juloux, se dit satisfait de la décision : « Le rapport est fait par une personne neutre qui a été jusqu'au bout de toutes les logiques avec des recherches très poussées. Il conclut que le projet est adapté. » Une reconnaissance du travail effectué selon le maire, qui estime que dans cette affaire « le trait a été forcé sur plein d'aspects et qu'aujourd'hui, c'est quelque part une vérité qui est rétablie. Concernant les recommandations, cela ne nous pose aucun problème. Notre désir est aussi d'associer les habitants au projet. »
La future station d'épuration, prévue pour 17 000 habitants et qui devrait coûter entre 6,9 et 8 millions d'euros entre dans sa phase finale. Prochaine étape, le résultat de la commission des sites réunie mardi. Selon Jacques Juloux, elle devrait émettre un avis positif. Puis le dépôt du permis de construire et la fin des appels d'offres en juillet. Les entreprises seront choisies en septembre pour un démarrage du chantier en octobre.
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 18 Mai 2012

eau-du-robinet

 

Le conseil municipal réunit en séance ordinaire, dans le cadre de l'enquête publique pour la construction de la station, donnait un avis favorable, 23 voix pour contre 4 de l'opposition, Accueil, essor et traditions. Ce dernier précise : « Nous ne changeons pas d'avis en ce qui concerne la proximité des habitations et l'emplacement sur un site culturel ». « Il n'y a plus d'obstacle pour la construction de la STEP, mais reste à recueillir les avis des communes de Moëlan et de Guidel », expliquait Jacques Juloux, le maire.

La station d'épuration sera en mesure de traiter la pollution de 17 000 équivalents habitants en période estivale et sera d'un coût global d'investissement (transfert eaux usées, transfert rejets des eaux traitées et construction de la STEP) de 7,476 millions d'euros HT. « Mais point de vue subventions, nous sommes largement au-delà de nos espérances ».

 

Subventions. « Les subventions de l'agence de l'eau sont à l'étude du projet en cours et la STEP sera financée à hauteur de 30 % pour certaines réalisations. »

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 28 Avril 2012

manifestation-avril-2012-mairie.jpg

 

 

À l'occasion de l'avant-dernière réception par Jean-Claude Le Bunetel, commissaire-enquêteur en ce qui concerne la future station d'épuration, le comité de défense du site de Kerzellec avait rassemblé une cinquantaine de personnes pour une manifestation pacifique devant la mairie de Clohars, hier matin.

À 11 h, derrière un couple de sonneurs et avec une banderole indiquant « Sauvons Kerzellec - non à la station », le cortège s'ébranlait du parvis de l'église vers la place de la mairie pour être reçu par le commissaire-enquêteur. Les manifestants lui ont remis une pétition signée par plus de 200 personnes et divers documents sur les nanoparticules. Ils ont également souhaité discuter sur l'étude.

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 26 Avril 2012

manifestation-avril-2012-mairiebis.jpg

La coordination Kerzellec a profité de l'avant-dernière permanence du commissaire-enquêteur, hier, à la mairie, pour manifester son opposition au projet de station d'épuration à Kerzellec. Quelque 55 personnes ont répondu à l'appel de la coordination et se sont rassemblées durant une petite heure sur le parvis de l'hôtel de ville. Les opposants au projet ont remis au commissaire-enquêteur Jean-Claude Lebunetel leur pétition «pour la défense du site de Kerzellec», qui a réuni 781 signatures. Ils ont aussi demandé à nouveau une prolongation de quinze jours de l'enquête publique, qui doit s'achever le 2mai. Leur première demande avait été refusée.

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 26 Avril 2012

pièces

 

L'enquête publique pour la future station d'épuration de Kerzellec se poursuit et le commissaire-enquêteur est encore présent en mairie, ce mercredi et le suivant. Et elle s'arrêtera pour suivre son cours administratif. Le délai supplémentaire demandé par la coordination Kerzellec a été refusé par la préfecture. « Nous avions choisi les dates de cette enquête pour les vacanciers et pour qu'elles couvrent toutes les zones. La prolongation a été refusée », acte Jacques Juloux, maire de Clohars-Carnoët. Avec son adjoint Jacques Allix en charge des travaux et du dossier de la future station de Kerzellec, le maire n'entend pas répondre « au coup par coup, au collectif d'opposants. Nous voulons donner des éléments d'information. »

 

Exit le projet innovant

Le premier élément touche au procédé innovant qui avait été proposé par le collectif anti Kerzellec et aurait permis un aménagement de la station. Pour un investissement minime, elle aurait été plus performante. « Non, répondent d'une même voix les élus. On aurait aimé que ce soit vrai et pouvoir régler un problème de 14 ans. Les techniciens de la direction de l'aménagement, de l'eau, de l'environnement et du logement du conseil général, à qui nous avons confié l'étude, disent que c'est irréaliste. » Exit donc la solution miracle à 100 000 €. D'une part, cette solution ne permettrait pas de régler le problème de l'assainissement des eaux dites parasites pluviales. D'autre part, cette solution ne serait pas adaptée à la station balnéaire qu'est Clohars-Carnoët et qui voit son nombre d'habitants varier entre été et hiver. Et enfin, cette solution imposerait la construction de bassins, impossible soit en terme de surface soit en terme légal.

 

Chantier à l'automne ?

Les coûts du projet de station à Kerzellec restent encore, pour une bonne part, incertains. « Ils seront connus définitivement quand nous aurons le résultat des appels d'offres. Une communication sera faite prochainement », assure Jacques Allix. L'adjoint aux travaux précise que, pour l'heure, les coûts qui apparaissent dans l'enquête publique sont plus élevés que ceux calculés en 2009, « car la réglementation a changé. Et les conditions météo sur tout le Finistère. » Clohars-Carnoët, comme tout le département, vit de plus en plus d'averses rapides et fortes. La future station devra être capable d'y faire face et cela a une incidence sur le nombre de membranes par exemple. « Nous maintenons que Kerzellec est le site le moins cher », assure Jacques Juloux. Il espère les premiers coups de pioche à l'automne et évoque, sans pour autant s'avancer avec certitude, un futur coût, pour ce qui est de la part communale, de 1 € le m 3 d'eau assainie.

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 22 Avril 2012

lettre.jpg

 

Chers Amis du Pouldu,

Après un long, très long silence, je reviens vers vous. Effectivement depuis notre dernière AG du mois d’août, vous avez probablement eu l’impression que notre association et son président étaient rentrés en hibernation prolongée.

Rassurez-vous, derrière ce silence, et pendant tous ces derniers mois nous avons continué notre travail et notre mission première, celle de la sauvegarde de notre cher Pouldu.

 

Le point le plus important reste et restera l’implantation à Kersellec de la future station d’épuration de Clohars Carnoet. Durant tout l’automne et tout l’hiver nous n’avons eu de cesse de travailler main dans la main avec les autres associations avec qui nous avons d’ailleurs formé la Coordination Kersellec : l’Association du Parc de Kersellec, CAPAS, les Amis de la Maison Marie Henri et Sauvons Kersellec.

Premier fait important, le maire a retiré son premier permis de construire (auto-accordé en juillet 2011). Ce retrait  a certainement été dicté par :

-          le recours que nous avons déposé via nos conseils

-          les aménagements demandés par l’Agence de l’Eau

-          les modifications architecturales au niveau des bâtiments

-          l’absence de l’étude d’impact définitive, indispensable dans ce dossier

Comme on pouvait s’y attendre le maire  a été autorisé à redéposer un nouveau permis de construire. Il a, de plus, saisi le Préfet afin de repasser devant la commission des sites (qui avait émis un avis favorable lors du premier permis). Passage obligatoire dans ce type de projet.

A l’issue de l’enquête publique qui a démarré le 02 avril et se terminera le 02 mai, le commissaire enquêteur fera une première analyse des remarques exprimées et les soumettra au maire. Après ce stade, il pourra remettre  au Préfet son rapport et son avis favorable ou non.

Vous l’avez compris, nous sommes donc à un point clef de notre action. Nous avons besoin du soutien de tous. Notre combat continue. Rien n’est encore fait. L’enquête publique a démarré, il nous faut donc agir. Et vite !

Comment ?

Si vous êtes sur place : allez à la mairie signer le registre qui est à disposition aux heures d’ouverture habituelles. Pour ceux qui le désirent, vous pouvez également rédiger une lettre plus argumentée et la remettre a l’attention du Commissaire enquêteur à la mairie. Vous pouvez également le rencontrer jeudi 26 avril de 9 h à 12 h et le mercredi 02 mai aux mêmes heures.(cela ne vous dispense pas bien sûr de signer le registre et d’envoyer votre lettre).

Si vous n’êtes pas à Clohars : je vous recommande vivement de rédiger une lettre argumentée et de l’envoyer à l’attention du Commissaire enquêteur à la mairie, Place du Général de Gaulle 29360 Clohars Carnoët.

Je compte vraiment sur vous car plus nous serons nombreux à manifester notre opposition à ce projet dément, plus nous aurons de chance de faire pencher la balance en notre faveur auprès du Commissaire.

 

Philippe Esmenard

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 18 Avril 2012

 

        2205814

 

 

   

Comme chaque 3ème samedi du mois, soyons nombreux à manifester notre opposition au projet de station d'épuration sur la vallée de Kerzellec, lieu emblématique de l'histoire de l'art, le samedi 21 avril 2012, à 14 heures au lieu dit Porsguern-kerzellec, au Pouldu

Les nouvelles : l'enquête publique a commencé le 2 avril et se termine le 2 mai 012. Nous vous rappelons qu'un registre est ouvert en mairie de Clohars Carnoët, aux heures d'ouverture de la mairie, afin que chacun puisse y mettre ses observations. Le commissaire-enquêteur a commencé à recevoir les personnes qui le souhaitent : Jean-Claude Lebunetel, désigné en qualité de commissaire-enquêteur, sera présent en mairie les 2 avril de 9 h à 12 h, 10 avril de 14 h à 17 h, 14 avril de 9 h à 12 h, 19 avril de 14 h à 17 h, 26 avril de 9 h à 12 h, 2 mai de 14 h 30 à 17 h 30.

Venez prendre un café en ce bel après midi de printemps aux couleurs des palettes de Gauguin et Meyer de Haan.

Sauvons Kerzellec, on continue !

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0