Articles avec #station d'epuration tag

Publié le 19 Septembre 2010

Cinq assos s’unissent contre la station d’épuration de Kerzellec, à Clohars-Carnoët

 

Tous contre la station d’épuration de Kerzellec. C’est le mot d’ordre de cinq associations cloharsiennes, regroupées désormais sous la bannière de « Coordination Kerzellec ». On y trouve les Amis du Pouldu, les Amis de la Maison Marie-Henry, les artistes du collectif Sauvons Kerzellec, Cap Action, et l’association syndicale de Kerzellec. Les adhérents de ces associations manifestent tous les troisièmes samedis du mois sur le site où devrait être implantée la station.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 19 Septembre 2010

Cinq associations main dans la main contre le projet de station d'épuration

 

L'union fait la force. C'est sur cette idée que cinq associations de Clohars-Carnoët (29) ont décidé de s'unir pour s'opposer à la construction d'une station d'épuration, à Kerzellec. Les Amis du Pouldu, Cap Action Solidarité, Les Amis de la Maison Marie Henry, le collectif d'artistes "Sauvons Kerzellec" et l'association syndicale de Kerzellec ont ainsi créé "Coordination Kerzellec".

Leur slogan : "Nous n'en voulons pas près de notre maison, mais nous n'en voulons pas non plus près de celle des autres". Pour ces associations, le projet de la municipalité est une "aberration". Leurs arguments : une station trop proche des habitations, un site à préserver puisque peint par de nombreux artistes (Gauguin notamment), des nuisances possibles (bruit, odeurs). Les associations manifestent cet après-midi sur le site où la station pourrait être construite.

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 19 Septembre 2010

Une nouvelle étape pour la station d'épuration

 

René Le Floc'h, ancien maire et leader du groupe d'opposition, a créé la surprise, mercredi soir, au conseil municipal, en annonçant sa démission. L'élu quitte ses fonctions, pour raisons de santé. Autre fait marquant de la séance, la décision du maire, Jacques Juloux, de rayer Isabelle Pivert de sa liste. «Suite à ses prises de position publique réitérées sur la station d'épuration, elle ne fait plus partie de la majorité», a-t-il expliqué. La station d'épuration, justement, a été, une nouvelle fois, au coeur des discussions. Le conseil a franchi une étape de plus vers la construction de l'équipement, en autorisant le maire à engager des négociations avec les propriétaires du terrain, pour l'achat des parcelles nécessaires à sa réalisation sur le site de Kerzellec.

Demande de déclaration d'utilité publique

Face à l'urgence de construire cet équipement, et ne pouvant garantir la réussite des négociations, le conseil a, de plus, autorisé le maire à solliciter des services du préfet pour déclarer la construction sur le site d'utilité publique. Cette déclaration sera indispensable pour entamer une procédure d'expropriation si les négociations d'acquisition à l'amiable échouaient.

Des échanges assez vifs

Le choix de Kerzellec a fait une nouvelle fois l'objet de quelques échanges assez vifs. Isabelle Pivert l'a qualifié d'«acte volontaire, traduisant une volonté de destruction de la mémoire artistique du Pouldu». Philippe Esmenard, qui a fait partie du groupe de travail, a insisté sur «le choix de Kerzellec, comme un choix technique, financier qui ne tenait pas compte de l'humain, du naturel et de l'historique». La conclusion est revenue à Marcel Bouque qui, lui aussi, a travaillé dans le groupe de réflexion: «Kerzellec est la solution la moins mauvaise». Les deux votes se sont faits à 22voix pour et cinq contre (Isabelle Pivert et le groupe Le Floc'h). La maquette de la station sera présentée dans quatre à six semaines.

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 19 Septembre 2010

La station d'épuration fait débat pendant le quart d'heure citoyen - Clohars-Carnoët

 

Concernant la station d'épuration, Jacques Juloux, le maire a été autorisé, à la majorité, à signer les compromis de vente, en cas d'accord avec les propriétaires concernés, pour 3 terrains, 4 110, 3 352, et 1 438 m 2 , à 5 € le mètre. Il a également été autorisé à solliciter auprès du préfet, la déclaration d'utilité publique pour entamer les procédures d'expropriation, en cas d'échec des négociations amiables d'acquisition. En fin de conseil, au cours du quart d'heures citoyen, Jacques Juloux était interpellé par différents représentants d'associations, Bernard Vignes pour Capas, Philippe Esménard (les Amis du Pouldu), Michel Fleury, un ancien conseiller et quelques personnes du public.

Discussion « parfois tendue »

Ces interpellations donnaient lieu à une discussion, parfois « peu amène et parfois tendue », entre le public et le conseil. Tous les intervenants défendant leurs positions et leurs idées en dénonçant vérités et contre-vérités et en se maintenant dans le statu quo actuel ; Il y a les pro-Kerzellec, les anti-Kerzellec, les pro-Kéranna et les contres « mais c'est le rôle d'un élu que de trancher pour Kerzellec ».

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 16 Septembre 2010

Cette coordination regroupe 5 associations: Association syndicale Kerzellec, Les Amis du Pouldu, Cap Action Solidarité, Les Amis de la Maison Marie Henry, et Sauvons Kerzellec. Ces 5 associations ont décidé d’unir leurs efforts pour s’opposer à l’installation de la nouvelle station d’épuration sur le site de Kerzellec et viennent de créer une Coordination Kerzellec.
Afin d'expliquer nos positions et nos propositions sur ce projet, nous tiendrons une conférence de presse au bas-Pouldu chez PORTIER le samedi 18 septembre à 13h30 avant la manifestation mensuelle prévue sur le site de kerzellec.
Nous avons adressé un courrier commun au Maire pour lui demander une entrevue et des informations sur l'étude d'impact et l'étude architecturale. Nous serons reçus à la municipalité demain vendredi 17 septembre à 9h30. 

Coordination Kersellec

« Nous n’en voulons pas près de notre maison,
nous n’en voulons pas non plus près de celle des autres ».

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 16 Septembre 2010

Station d'épuration : nouvelle manifestation d'opposition à Clohars-Carnoët

 

gauguin-1

 

Le collectif l'appel des artistes appelle à manifester samedi 18 septembre sur le site de Kerzellec-Porsguern, à 14 h, contre le projet de construction de station d'épuration. Ce mercredi 15 septembre, le conseil municipal doit voter l'autorisation de procéder aux acquisitions de parcelles et de solliciter la déclaration d'utilité publique pour la station d'épuration.

« Depuis décembre 2009, nous avons organisé près de dix manifestations, alerté les collectivités territoriales, les services régionaux et nationaux de l'État et les médias. À cette date, l'instance de classement demandée par le collectif et soutenue par quatre autres associations n'a pas reçu de réponse du ministre de l'Écologie, Jean-Louis Borloo. Notre pétition a recueilli plus de 60 signatures d'artistes, d'historiens de l'art, d'intellectuels et près de 300 autres », explique le collectif dans un communiqué daté de lundi.

Rappelons que le conseil municipal a adopté avant l'été l'installation de la nouvelle station d'épuration de la commune au Pouldu.

 

le site de sauvons Kerzellec

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 15 Septembre 2010

P1000594-1 copie

 

 

Mercredi 15 septembre 2010, le conseil municipal de Clohars-carnoët votera l'autorisation de procéder aux acquisitions de parcelles et de solliciter la déclaration d'utilité publique pour la station d'épuration à Kerzellec.

 

Depuis décembre 2009, le collectif "l'appel des artistes" contre la construction de la station d'épuration sur la vallée de Kerzellec a organisé près de dix manifestations, alerté les collectivités territoriales, les services régionaux et nationaux de l'État et les medias. A cette date,l'instance de classement demandée par le collectif et soutenue par quatre autres associations n'a pas reçu de réponse du ministre de l'écologie, M.Borloo.

 

Notre pétition a recueilli plus de 60 signatures d'artistes, d'historiens de l'art, d'intellectuels et près de 300 autres. Le collectif estime avoir rempli son rôle d'alerte et de sensibilisation : la construction d'une station d'épuration sur un lieu de mémoire artistique tel que la vallée de Kerzellec (peinte par Gauguin, Meyer de Haan, etc) est un acte symbolique grave qui porte atteinte à l'identité et à l'image du Pouldu, et rejaillit sur toute la commune.

 

Nous continuons à soutenir toutes les associations et leurs initiatives pour lutter contre ce projet et appelons à manifester le samedi 18 septembre 2010 sur le site de Kerzellec-Porsguern à 14 heures.

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 29 Août 2010

Manif Groupe

Une quarantaine de personnes sont venues au rassemblement mensuel du collectif Sauvons Kerzellec entre 14 h et 17 h samedi. Les membres des cinq associations opposées à l'implantation à Kerzellec d'une station d'épuration ont pu discuter de leurs prochaines actions autour de deux slogans : « Sauvons Kerzellec, c'est sauver Le Pouldu ; c'est dans l'intérêt de Clohars-Carnoët ». « Quel Cloharsien voudrait une station d'épuration si près de sa maison ? Alors nous n'en voulons pas pour ceux qui habitent Kerzellec. »

 

 

Source Ouest france édition du 25 Août 2010

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 22 Août 2010

Manif-Groupe.jpg 

C’est une quarantaine de personnes qui, au total, sont venues au rassemblement mensuel du collectif « Sauvons Kerzellec » entre 14 h et 17h le samedi 21 août.

Les membres des cinq associations  opposées à l’implantation à Kerzellec d’une STEP ont pu discuter de leurs prochaines actions  autour de deux slogans :

« Sauvons Kerzellec, c’est sauver Le Pouldu ; c’est dans l’intérêt de Clohars-Carnoët ».

Quel Cloharsien voudrait une station d'épuration si près de sa maison? Alors nous n'en voulons pas pour ceux qui habitent Kerzellec.

La Gendarmerie a pu constater, avec bienveillance et bonhomie, que cette manifestation contre la construction  d’une station d’épuration des eaux usées n’a donné lieu à aucun débordement en cette belle vallée de Kerzellec … »

Manif Gendarmes COUPE 

 

 

PANNEAU.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 11 Août 2010

ag 2010 adp

 

La future station d'épuration de Clohars n'en finit pas de faire des vagues: hier matin, lors de l'assemblée générale des Amis du Pouldu, le maire, Jacques Juloux, a essuyé à nouveau de forts vents contraires.

La mer qu'on apercevait hier matin derrière les vitres du «Ster Laïta», était pourtant des plus calmes; mais à l'intérieur de l'établissement, que de bourrasques! Jacques Juloux savait qu'il se jetait dans la gueule du loup en venant sur place, et il a été plutôt «servi». Mais il a, dans un premier temps, choisi l'offensive en regrettant que les adhérents de l'association aient attendu si longtemps avant d'obtenir des informations sur le projet de station d'épuration, alors que sa porte, ces derniers mois, leur était grande ouverte.

Surdose de décibels

 

Sur le fond, beaucoup d'arguments, la plupart déjà entendus dans d'autres occasions, ont été échangés hier matin, avec souvent une surdose certaine de décibels. Mais les frontières de la cordialité n'ont pas tout à fait été franchies. On a ainsi beaucoup parlé à nouveau de la fameuse Loi Littoral. Les stations d'épuration, ce que le maire est le premier à regretter, doivent être construites dans la continuité de l'habitat, ce qui empêche tout projet à Rostel; et en dehors de la bande des 100mètres, ce qui interdit une extension de l'équipement existant au Mât-Pilote.

«Irrecevable»

Conformément au souhait des Amis du Pouldu, le maire a bien demandé une dérogation en Préfecture cet hiver pour le site de Rostel; mais Jacques Juloux le redit à nouveau, «mon dossier a été jugé irrecevable», et on lui a fait savoir que son souhait ne remonterait même pas jusqu'au ministère concerné. Ce n'est pas une surprise: si une dérogation de ce type était accordée, elle serait attaquable devant le Tribunal administratif, et c'est l'Etat qui serait juridiquement responsable. Et Keranna? «Le site envisagé est une zone humide», répond-il, «et on ne peut rien y construire». Sur ce point aussi, la loi doit s'appliquer; sans parler du coût, qui ici serait plus élevé qu'ailleurs. Le moins mauvais choix, conclut en substance Jacques Juloux, est donc celui de Kersellec, au Pouldu. «Mais comment accepter une station si près des maisons?», s'emporte le président de l'association, Philippe Esmenard. Réponse du maire: «J'ai l'obligation d'appliquer la loi». «Alors, combattez-là à nos côtés», surenchérit le président. Riposte de Jacques Juloux: l'Association des Maires du Finistère est intervenue en vain pour la faire modifier.

En attendant l'enquête publique

Pour Kersellec, donc, la messe semble dite, et la prochaine étape sera l'enquête d'utilité publique (dont les dates ne sont pas encore connues). Mais les opposants à la station veulent en savoir plus dès maintenant sur le plan des nuisances potentielles. Les odeurs, par exemple, sujet mis en avant par Serge Anne, de l'association Eau et Rivières? Réponse de Jacques Alix, l'adjoint au maire: il y aura deux installations de traitement de l'air, si bien que pendant les travaux de maintenance, on pourra basculer de l'une à l'autre. Et l'aspect paysager? «L'architecte des Bâtiments de France», répond le maire, «nous a conseillé de faire plusieurs petits bâtiments». Résumant la position de bien des adhérents, une dame interpelle le maire: «Vous avez fait de bonnes choses pour la commune. Alors, ne commettez pas l'erreur de votre mandat.» Riposte de Jacques Juloux: «Mon erreur serait de ne rien faire à ce sujet d'ici les prochaines élections, en 2012.»

 

source Jean Jacques Baudet le télégramme édition du 11 Août 2010

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0