«Non à la station d'épuration» à Kerzellec

Publié le 23 Décembre 2009

station-manifestation.jpg

Plus d'une soixantaine de personnes se sont réunies, hier, au Pouldu à Clohars. Un rassemblement pour protester contre l'implantation d'une station d'épuration sur le site de Kerzellec.

Ils sont venus «dénoncer le non-sens de mettre une station d'épuration à une vingtaine de mètres des habitations». Plus d'une soixantaine de personnes se sont réunies, hier matin, au Pouldu, à Clohars sur le site d'implantation de la future station. Un rassemblement organisé par l'Association syndicale de Kerzellec, «soutenu par le comité de Saint-Mady et l'association Les Amis du Pouldu».

«Une aberration totale»

Une mobilisation prévue bien avant que le conseil municipal n'entérine par un vote, le 11décembre dernier, le choix de Kerzellec comme lieu d'implantation. Difficile à encaisser pour les riverains. L'association des Amis du Pouldu soutient la démarche des habitants de Kerzellec: «C'est une aberration totale que dans une commune comme Clohars de plus de 3.400hectares, on implante une station à côté d'un lotissement. Il y a d'autres possibilités».

_C225247-copie.jpg

Demande de dérogation

«La mairie a beau dire que la station sera ultramoderne, rien ne garantit qu'il n'y aura pas d'odeurs», insiste Michel Monfort, président de l'Association syndicale de Kerzellec, qui réunit une soixantaine de riverains. Il ajoute: «On attend que le conseil municipal revienne sur sa décision et qu'il s'autorise à faire une demande de dérogation pour Rostel». Car l'association syndicale s'étonne que ce ne soit pas cet endroit «en pleine campagne» qui ait été retenu. «600.000€ ont été dépensés pour mener des études et acheter des terrains à Rostel. Et puis, subitement, le maire a retiré le permis de construire qu'il avait délivré». Cause de ce changement? La Loi littoral: «la construction doit se faire dans la continuité du bâti». L'association des riverains de Kerzellec n'y voit qu'un prétexte et s'insurge: «Notre avocat de Quimper, spécialisé dans l'environnement, a écrit au maire que, par son expérience, s'il y avait eu une demande de dérogation pour Rostel, elle aurait été accordée».

«Carte blanche à notre avocat»

Les riverains entendent bien défendre leur pays de cocagne. «Nous avons donné carte blanche à notre avocat pour combattre cette décision municipale. Vous imaginez les gens qui ont acheté ici pour couler des jours paisibles à la retraite, leur terrain se trouvera déprécié». L'Association syndicale compte bien obtenir des dédommagements. «Les terrains achetés aujourd'hui perdent 60% de leur valeur». Les propriétaires souhaitent des compensations «sur la base de terrains achetés à 150 € le mètre carré». «La seule chose que nous sommes sûrs d'obtenir, ce sont des dédommagements».

D'autres actions à venir?

Symboliquement, parce que «c'est notre avenir», des enfants ont lâché des ballons sur lesquels on pouvait lire: «Non à la station d'épuration». «On implore le ciel de nous délivrer de ce projet de station». Après le rassemblement d'hier, l'association «décidera, début janvier, des manières de poursuivre ses revendications, en collaboration avec notre avocat-conseil».


_C225245-copie.jpg

Source le télégramme édition du 23 décembre 2009

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

159753 02/07/2010 12:16


"Si votre dossier ne vous semble pas respecter l'intérêt général et que le dialogue avec les responsables est impossible, allez jeter un oeil à ce site : http://vigihabitat.free.fr.
Visiblement, il y a du vécu concret."


Association des Amis du pouldu 05/07/2010 23:49



merci pour l'information



DUCRET 02/04/2010 11:12


bonjour - situation totalement identique à Notre Dame du Cruet 73130 - un site retenu en 2006 - différents entre élus - annulation de la vente du foncier - et maintenant projet en cours pour 20.000
équivalent habitant dans une commune de 182 âmes - il faudra en plus remonter les eaux usées de 2x70 m et faire une canalisation de 1,5km pour rejeter les eaux traitées - opposition - manif -
demande de referendum decisionnel local rassemblant 90% de la population - rien n'y fait et pourtant il existe dans la commune voisine un site pour lequelle maire veut à tout prix la station pour
regrouper les communes - le maire de ND du Cruet s'obstine dans son projet appuyé par l'Etat (préfet) qui argumente que si la station se fait pas avant 2012 la france sera condamnée à une forte
amende par l'europe - d'autre part, aucune concertation préalable par la maire qui voulait faire passer le projet "en douce" -
avez-vous trouvé des solutions pour faire valoir vos droits - merci et bon courage -


Association des Amis du pouldu 08/04/2010 06:52



bonjour, je vous invite à lire notre dernier bulletin sur la page d'accueil, je comprends votre impuissance devant l'obstination et l'incapacité à faire preuve de bon sens des intervenants dans
un tel dossier.


Nous sommes toujours dans le combat et l'opposition à l'installation d'une step sur le site de kerzellec, et celle ci ne fait que grandir


il ne faut pas baisser les bras et utiliser toutes les failles ou erreurs dans les différentes étapes de la réalisation de ce projet


bon courage