Station d'épuration : les opposants écrivent au préfet - Revue de presse Ouest France du 29 juin 2011

Publié le 1 Juillet 2011

stylo-diplome-copie-1.jpg

 

Dans un communiqué daté de mardi, le Coordinateur Kerzellec, collectif qui s'oppose à la construction de la station d'épuration au Pouldu, indique que Philippe Esmenard, président des Amis du Pouldu et Serge Anne, représentant d'Eaux et rivières de Bretagne, tous deux membres du groupe de travail créé par le maire de Clohars en octobre 2008 pour trouver un emplacement pour la nouvelle station d'épuration, viennent d'envoyer un courrier au préfet expliquant que, contrairement à ce « que le maire a pu écrire à plusieurs reprises, ils n'ont jamais validé le projet de construction à Kerzellec ».

« S'ils ne contestent pas avoir validé la faisabilité technique du projet, ils affirment avoir, dans les mois qui ont suivi les conclusions de ce groupe de travail, mis en avant, notamment après consultation des associations dont ils étaient les représentants, des problèmes humains, culturels et environnementaux que le groupe de travail n'avait pas abordés. »

« Compte tenu du fait que la commission des sites d'avril 2011, qui a validé la demande d'autorisation de construction d'une station d'épuration déposée par le conseil municipal en décembre 2010 conformément à la loi Littoral, semble s'être prononcée sur la base d'un soi-disant « accord unanime de la commission », ils demandent au préfet de requérir un nouvel avis de la commission des sites », précise le communiqué.

 

 

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GEORGES DRAPMOC 01/07/2011 21:45


En fait, l'article concernant la station d'épuréation montre que ce n'est pas évident la "Démocratie participative" !
Et comme dans la fable
"Grippeminaud leur dit : Mes enfants, approchez,
Approchez, je suis sourd, les ans en sont la cause.
L'un et l'autre approcha ne craignant nulle chose.
Aussitôt qu'à portée il vit les contestants,
Grippeminaud le bon apôtre
Jetant des deux côtés la griffe en même temps,
Mit les plaideurs d'accord en croquant l'un et l'autre.
Ceci ressemble fort aux débats qu'ont parfois
Les petits souverains se rapportants aux Rois."

DOMMAGE !!!