Publié le 3 Juin 2018

Un bout du Finistère est parti pour plus de 35 millions de dollars aux enchères à New York. Issu de la collection Rockefeller, il s’agit de La Vague, de Paul Gauguin. Ce dernier l'a peinte au Pouldu, sur la commune côtière de Clohars-Carnoët, près de Quimperlé.
C’est la maison Christie’s qui a organisé à New York la vente de la collection d’œuvres d’art des Rockefeller, dont La Vague de Gauguin. Une vente au prof

Cliquez sur l'image pour lire la suite de l'article Ouest-France

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Repost0

Publié le 14 Mai 2018

 
Samedi 19 mai, à 15 heures, à la médiathèque, Marcel Gozzi fera un exposé avec projection de vues et discussion ouverte avec les participants.
 
Réservation conseillée au 02 98 96 22 53
 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Repost0

Publié le 22 Avril 2018

 
Clohars-Carnoët va accueillir le Tour de Bretagne cycliste vendredi 27 et samedi 28 avril.
 
Vendredi, arrivée de la 3ème étape à Langlazic
et
Samedi, départ de la 4ème étape, Place de l'Océan au Pouldu
 
Voir ICI le programme détaillé établi par la commune, avec les horaires, les animations et les infos pratiques (circulation et stationnement notamment).
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Repost0

Publié le 19 Avril 2018

Le 13 janvier, nous vous avons donné l’information :

Lotissement des dunes. Création de 2 lots à bâtir.
Le lotissement des Dunes a été rétrocédé à la commune en 2005. L’état de la voirie et du réseau nécessite une réfection complète pour un coût estimé à 300 000 € HT.
Le conseil municipal a décidé la création de 2 lots à bâtir (voir emplacement sur plan ci-dessous) dont la vente permettra un financement partiel des travaux.
Préalablement à la commercialisation des 2 parcelles, une enquête publique sera ouverte pour le déclassement de la voirie communale affectée par le projet.
 
Vous trouverez ci-dessous l’avis de cette enquête qui se déroulera jusqu’au 30 avril.
 
Avis d’enquête publique :
 
Désaffectation et déclassement de voirie au Pouldu
 
Une enquête publique, relative à la désaffectation et au déclassement de la voirie entre le boulevard des Plages et l’allée des Hirondelles, se déroulera du 16 avril au 30 avril 2018 à Clohars-Carnoët.
 
Pendant toute la durée de l’enquête, le dossier soumis à enquête publique pourra être consulté en mairie, 1 place Général de Gaulle, aux jours et heures habituels d’ouverture au public :
  • Le lundi, mercredi, jeudi et vendredi : de 8 H 30 à 12 H 30 et de 13 H 30 à 17 H 30
  • Le mardi : de 8 H 30 à 12 H 30
  • Le samedi : de 9 H à 12 H
Le dossier soumis à enquête publique sera également consultable sur le site internet de la commune : www.clohars-carnoet.fr  
Madame Michelle TANGUY est désignée en qualité de commissaire-enquêteur pour conduire la présente enquête publique.
Elle se tiendra à la disposition du public à la mairie les :
  • Samedi 21 avril 2018 de 9 H à 12 H
  • Lundi 30 avril 2018 de 14 H à 17 H
Chacun pourra prendre connaissance du dossier et consigner éventuellement ses observations sur le registre d’enquête prévu à cet effet ou les adresser, par écrit en mairie à l’attention du commissaire enquêteur :
Mme Michelle TANGUY
Commissaire enquêteur
Adresse postale : Mairie – 1 place du général de Gaulle – 29360 Clohars-Carnoët
Adresse mail : commissaire.enqueteur@clohars-carnoet.fr
Avant l’ouverture de l’enquête, un avis de ce dépôt sera donné par voie d’affichage à la porte de la mairie, sur les lieux concernés et par tous autres procédés en usage dans la Commune. Une annonce sera faite dans les journaux locaux, sur le panneau d’information digital de la Commune ainsi que sur le site internet : www.clohars-carnoet.fr
   
Avis du dépôt du dossier à la mairie est notifié aux propriétaires des parcelles immédiatement contiguës au projet.
En cas de domicile inconnu, cet avis sera fait par affichage public en mairie.
 
A l’expiration du délai fixé à l’article 1 du présent arrêté, le registre d’enquête sera clos par le commissaire-enquêteur. Celui-ci disposera alors d’un délai d’un mois pour transmettre au Maire le dossier d’enquête accompagné de son rapport et de ses conclusions motivées.
 
Pour en savoir plus consultez ICI la Notice Explicative.
 
 
 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 9 Avril 2018

Bonjour les Amis, chers Amis du Pouldu !

Voici votre première Vigie 2018, au contenu un peu décousu certes, car, s’il se passe toujours quelque chose dans notre Pouldu, tout ne retient pas notre attention.

Par contre certains évènements mineurs pourront nous toucher : le départ d’Isabelle et Patrick Baratte, un traiteur antillais sur le marché, un dauphin échoué à Bellangenet…bonjour Prévert !

D’autres plus importants, nous concernent : le réaménagement de la Place de l’Océan et de la promenade du front de mer…

Sans parler de la nomination de notre Christian Montreuil à la présidence de Rêves d’Océan, lourde charge qui ne l’empêchera pas de continuer son « travail » - car c’est du travail- pour votre Association.

Enfin, encore important, vous trouverez en fin de Vigie le programme des animations de cet été 2018. Il est ambitieux, il est lourd, trop lourd pour si peu de bénévoles.

Nous aurons donc besoin de soutiens, de bras et de têtes, pour préparer, monter, animer, gérer, démonter.

Merci de vous proposer auprès de Christian- 06 21 50 78 60, Yves- 06 88 25 37 98, ou via votre blog, ou enfin par mail : amisdupouldu@laposte.net.

Bon Printemps en attendant l’été !

 

Cliquez ICI pour lire la Vigie

Voir les commentaires

Publié dans #la vigie

Repost0

Publié le 31 Mars 2018

Ce dimanche 1er avril, le site abbatial de Saint-Maurice et la Maison Musée du Pouldu réouvriront leurs portes de 14 h à 18 h.
Les deux sites seront ouverts pendant les vacances de printemps.

Cliquez sur les images pour consulter les programmes 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 22 Mars 2018

Le conseil d'administration de l'association « Nuit étoilée » s'est réuni en mairie de Clohars Carnoët la semaine dernière. Cette association, qui organise le feu d'artifice du 14 août sur les rives de la Laïta, réunit des membres venant des deux communes, Guidel et Clohars-Carnoët. Après un échange sur les retours très positifs des spectateurs sur le feu tiré en août 2017, un point sur la situation financière de l'association a été présenté. Jusqu'à l'an dernier, le budget avait une « réserve » permettant d'assurer une manifestation. Celle-ci a diminué par manque de sponsors. Le budget de l'association est abondé par les subventions apportées par les communes pour les deux tiers et un tiers par les participations privées. L'élection du bureau a eu lieu en fin de séance. Le président, Olivier Huguet (Guidel), n'a pas souhaité prolonger son mandat. Philippe Delater, propriétaire du camping du Kerou à Clohars-Carnoët, a présenté sa candidature et a donc été élu à l'unanimité. Le bureau est composé de Philippe Delater, président ; Jean-Jacques Marteil (Guidel), vice-président ; Daniel Noinski (Guidel), trésorier ; Anne Maréchal (Clohars), secrétaire. Membres du conseil d'administration : Claudine Berlot et Yannick Péron.

 

 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 26 Février 2018

Des représentants de divers organes et associations locales de Clohars-Carnoët se sont rencontrés, jeudi, à la casemate des Grands-Sables pour envisager sa rénovation.

À la casemate des Grands-Sables, de gauche à droite : Yannick Péron, Christian Monnier, Monique Montreuil, Richard Dattez, Gil Van Meeuwen, Lionel Runavot et Marcel Gozzi.

Le projet
Le conseil des sages de Clohars-Carnoët envisage une rénovation du blockhaus qui domine l’anse des Grands-Sables, au Pouldu.
Jeudi, à l’édifice désaffecté, pour dialoguer et se coordonner, sont venus : Yannick Péron (municipalité), Lionel Runavot (services techniques), Christian Monnier, Marcel Gozzi et Richard Dattez (conseil des sages : respectivement président, secrétaire et membre), Gil Van Meeuwen (auteur et spécialiste de la période) et Monique Montreuil (Les amis du Pouldu).
300 m2 de surface
Le blockhaus, construit entre 1942 et 1944 par les Allemands, est actuellement principalement gorgé de terre, recouvert de végétation et laissé à l’abandon.
Gil Van Meeuwen en a fait la visite guidée au groupe, parlant ici de l’armement ou là des différents conduits traversant le bâtiment.
Lionel Runavot a fait part au groupe de son expertise en matière de travaux.
Pour, à terme, faire visiter le blockhaus « il faut déblayer toute la terre, nettoyer l’intérieur, installer un compteur pour l’électricité, mettre une porte en bois, installer des panneaux explicatifs, ou soumettre le bâtiment à des normes de sécurité ».
A priori, aucune opération de déminage à mener. Une dérogation pourrait être demandée à la préfecture, concernant l’obligation de créer un accès pour les personnes à mobilité réduites, au vu des degrés de pente de l’endroit.
Le Conseil des sages veut créer une association pour mener à bien cette rénovation, puis organiser les visites pour le public.
Tout volontaire ou toute personne intéressée par le projet « est la bienvenue, explique Marcel Gozzi, un certain nombre a déjà montré de l’intérêt ».
Les membres prendront contact avec les organismes en charge d’autres projets analogues, en cours ou menés à bien, pour s’inspirer de la marche à suivre.
Pour le groupe présent ce jeudi, une ouverture du site, dans une version rafraîchie, à l’été 2019 serait « déjà idéale ».
Dans la mesure où le blockhaus (patrimoine maritime culturel) fait partie du domaine public et que celui-ci est inaliénable (aucun droit de propriété privée possible), l’association devrait alors passer une convention avec la mairie, afin de le soumettre à des horaires d’ouverture et visites (prévues gratuites).
Prochaine réunion le jeudi 15 mars.
Contact : 06 07 58 66 34.
Ouest-France le 25/02/2018
 

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Février 2018

Les élus du conseil municipal se sont réunis samedi matin à Saint-Maudet, pour se prononcer contre la proposition de suppression d'une classe.

Le conseil municipal de Clohars-Carnoët s’est positionné contre la proposition de suppression d’une classe à l’école publique de Saint-Maudet. Un appel à une mobilisation a été lancé.

Samedi matin, le conseil municipal réuni en session extraordinaire dans une salle de classe de l’école de Saint-Maudet, s’est positionné à l’unanimité contre la proposition faite par la direction académique, de supprimer une classe à l’école publique de Saint-Maudet (réajustements de la carte scolaire).

Comme un symbole, en guise de fond sonore, entre les propos d’élus ou de parents, on entendait le bruit du feutre qu’une enfant manie sur une feuille, occupée à colorier en attendant que les parents aient fini de débattre. Le maire, Jacques Juloux, synthétise et revient sur les différents éléments sur lesquels s’est basée la direction académique, pour proposer de supprimer une classe.

« 48 élèves ont été pris en compte pour faire cette proposition. Or, il y en a actuellement 51, auxquels il faut ajouter une crèche, mais aussi les enfants des familles qui viendront s’installer dans le bâtiment en passe d’être achevé (8 logements) tout à côté de l’école. Les effectifs gonfleront encore, avec le lotissement de Kernevenas (62 lots individuels), en face, qui n’est pour l’heure achevé qu’à un tiers. »

Des particularités à prendre en compte

Le maire met aussi en garde sur la difficulté à enseigner efficacement à des classes toujours plus nombreuses et de niveaux différents, sachant que deux classes ont déjà été supprimées : « Avec une nouvelle suppression, il n’y aurait plus que deux classes : une de 5 niveaux à 25 élèves, une de 4 niveaux à 26 élèves. La population du quartier est clairement en train d’augmenter, ce serait aller à contre-courant de supprimer une classe. »

Et puis il y a la particularité de l’école avec ses classes monolingues et bilingues « si l’on supprime encore des classes monolingues, poursuit l’édile, il y aura un déséquilibre. Des familles pourraient se décider à scolariser leurs enfants ailleurs ».

Enfin, en densifiant des classes « l’accueil d’enfants en situation de handicap qui se fait à l’heure actuelle, explique un parent, deviendrait impossible. »

La mobilisation continue
En plus de cette session extraordinaire, les élus voteront mardi, en complément du conseil, une motion à transmettre à la préfecture, contre la suppression. Mercredi, à 18 h 30, place de la Mairie, les Cloharsiens sont appelés à venir se mobiliser avec les élus pour la préservation de cette classe.
 

Ouest-France 18/02/2018

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 10 Février 2018

L’association Acte Bretagne, dix de ses chiens et leurs compagnons respectifs prendront part au Bain de la Mor, ce dimanche 11 dès 14 h. | Ouest-France

Les organisateurs du Bain de la Mor veulent en faire un événement associatif et sécurisé, autant que festif et populaire. Rendez-vous dimanche, plage de Bellangenêt, à Clohars-Carnoët.

Le Bain de la Mor a lieu, ce dimanche, à Bellangenêt (Le Pouldu), dès 14 h et jusqu’à 17 h pour les activités et jeux, et à 15 h précises pour se jeter à l’eau !

L’événement est organisé par l’Association d’éducation prioritaire (AEP) de l’école Diwan de Quimperlé, qui en assume donc la responsabilité. Dimanche après-midi, les équipes de Diwan tiendront le stand des crêpes, faites sur place.

Les recettes collectées par Diwan serviront au voyage, programmé aux beaux jours dans les Pyrénées, de la classe de CM1/CM2. Les recettes globales de l’événement, elles, seront partagées en trois : la SNSM, Acte Bretagne et donc Diwan.

 

Trois hommes prêts à plonger

La sécurité des courageux qui iront à l’eau sera assurée par la SNSM, sous la responsabilité d’André Yvet, et l’Amicale des pompiers de Clohars, présidée par Julien Le Guennec. Sur l’eau, il y aura un canot pneumatique avec quatre hommes à bord, dont trois en combinaisons, prêts à plonger pour apporter leur secours.

Deux autres hommes équipés, sur des planches de paddle, veilleront à la sécurité des baigneurs. À terre, outre deux pompiers, André Yvet sera à la radio pour coordonner les éventuelles interventions.

Mais la sécurité sera aussi au menu des démonstrations : l’Amicale des pompiers initiera aux gestes de premiers secours, de 14 h à 17 h. L’objectif principal ? Sensibiliser la jeunesse et susciter des vocations.

En termes de démonstrations, à 14 h, et durant 45 minutes, l’association Acte Bretagne, présidée par Éric Robitzer, procédera à des exercices de sauvetage canin, avec dix chiens et leurs maîtres.

Pour aller à l’eau, il faudra simplement s’inscrire, en acceptant d’appliquer les consignes de sécurité. L’inscription se fait sous forme de donation libre : chaque baigneur peut ne rien payer, comme faire le don de son choix aux associations.


Collations gratuites

Un bracelet lui sera remis et lui assurera en retour une brioche, offerte par la boulangerie Le Dimna (Clohars), et une boisson (jus de pomme chaud, thé, café), offerte par Éric et Léna, du café de La Place, et Pressimobile.
Les curieux qui n’iront pas à l’eau, préférant un vin chaud, pourront se restaurer à petits prix à tous les stands cités.

De quoi faire savourer le moment à tous les participants, qu’ils soient baigneurs ou simples spectateurs.

 

 

Voir les commentaires

Repost0