Publié le 12 Mars 2010

_2205816.jpg
Venez nombreux le troisième samedi de chaque mois retrouver les artistes autour d'un café ou d'un verre sur le site de Kerzellec, et soutenir l'opposition à la construction de la station d’épuration en ce lieu à la fois naturel, culturel, historique, appartenant à la mémoire collective.

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 22 Février 2010

manif-sauvons-kerzellec.jpg
Un collectif d'artistes avait appelé à un rassemblement, samedi, à Kerzellec, à Clohars, site où devrait être construit la nouvelle station d'épuration.

Une quarantaine de personnes ont répondu, samedi, à l'appel lancé par le collectif d'artistes constitué pour s'opposer à la construction d'une station d'épuration à Kerzellec, en Clohars. «On est là pour sensibiliser les gens», lance tout simplement Isabelle Pivert, éditrice, porte-parole du collectif et conseillère municipale de la majorité à Clohars.

«Alerter les citoyens»

«C'est une manifestation pour dialoguer. La population nous soutient de plus en plus (...) C'est un peu le rôle des artistes de réveiller et d'alerter les citoyens sur ce qui serait dommageable à la commune». L'éditrice et élue ajoute: «Il ne s'agit pas de défendre la propriété de qui que ce soit, l'art est à tout le monde».

Keranna plus cher

Artistes et riverains comptent bien défendre le site peint par Paul Gauguin bec et ongles. Ils espèrent faire «renoncer les élus» et ne comprennent pas pourquoi le choix ne s'est pas plutôt porté sur la zone industrielle de Keranna. «C'est beaucoup plus cher (...) Il y aurait des expropriations et il faudrait faire remonter les effluents à 60m», argue Jean Lecourt, conseiller municipal, favorable à l'implantation de la station, venu au rassemblement «en tant que simple citoyen de Clohars». Face à l'argument du surcoût financier avancé par la municipalité, les artistes rétorquent que la population pourrait mettre la main à la poche. «Si on estime le surcoût à un million d'euros et qu'on divise par le nombre de compteurs d'eau, ça représente sept à dix euros par compteur et par an en plus, sur 40 ans», assène Philippe Esmenard, président des Amis du Pouldu.

«Un moindre mal de la mettre ici»

Mais pour Jean Lecourt, le choix de Kerzellec se justifie pour deux raisons: la prise en compte des réseaux existant et la loi littoral. «Ça fait 20 ans que la commune cherche un lieu d'implantation pour la station d'épuration. Il faut bien la mettre quelque part! J'estime que c'est un moindre mal de la mettre ici». De quoi faire bondir les artistes présents qui n'entendent pas baisser les bras, tout comme les riverains.

Manifester le troisième samedi de chaque mois

Des membres de l'association de Kerzellec, des Amis du Pouldu, de la Maison Marie-Henry et de Cap Action Solidarité ont été reçus, vendredi, par le secrétaire du préfet à Quimper, auquel ils ont fait part de leurs objections. Il leur a répondu que «légalement, la commune n'a rien à se reprocher». Pas de quoi décourager pour autant artistes et riverains. «On est prêt à aller au bout, on est déterminé», assure le président des Amis du Pouldu, tandis que Bernard Demiaux, peintre du Pouldu, lançait une invitation: «venir manifester ici le troisième samedi de chaque mois».

_2205814.jpg

source de l'article, Florence Vergne, le télégramme édition du 21 février 2010

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 20 Février 2010

P1010152.jpg

pour télécharger le cahier des clauses techniques et administratives (cliquez ici)

pour consulter l'annonce publiée par la municipalité (cliquez ici)

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 19 Février 2010

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 4 Février 2010

station manifestation
Venez nombreux pour soutenir l’opposition à la construction de la station d’épuration sur le vallon de kerzellec. Vous pourrez retrouvez les artistes signataires de l’appel « sauvons kerzellec » autour d’une collation sur le site de kerzellec le samedi 20 février 2010 à 14h00.

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 29 Janvier 2010


isabelle-pivert.jpgIsabelle Pivert, auteur, éditrice et signataire de l'appel des artistes "sauvons kerzellec" sera en direct sur Radio Pays - Radio Bro 93.1 FM, aujourd'hui vendredi 29 janvier à 21h00 pour évoquer l'opposition des artistes à la construction de la station d'épuration sur le site de kerzellec au Pouldu.

Bonne écoute et à bientôt





top_logo.gif

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 11 Janvier 2010

_C225240.JPG



Un courrier a été envoyé au préfet du Finistère pour l'informer qu'un collectif composé des associations : Les Amis du Pouldu, Les Amis de la Maison Marie Henry et le Parc de Kersellec, s'oppose à la décision du maire de Clohars-Carnoët d'installer une station d'épuration sur le site de Kerzellec.
Notre collectif demande également à rencontrer rapidement le Préfet pour lui exposer nos positions.

Pour télécharger le courrier (cliquez ici)

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 8 Janvier 2010

echo.jpg



Certains anciens numéros de l'écho du Pouldu ont été ajoutés sur notre site. Pour les consulter rendez vous dans la rubrique "information" (colonne de gauche) ou cliquez sur le lien suivant:

les bulletins de l'association des Amis du Pouldu

d'autres numéros seront ajoutés prochainement

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #écho du pouldu

Repost0

Publié le 24 Décembre 2009

Notre association a écrit plusieurs courriers, accompagnés d’une pétition de 730 signatures, au Préfet du Finistère afin de l’informer de notre désaccord et de notre opposition unanime et motivée, concernant la soudaine décision du maire de Clohars-Carnoët d’implanter une station d’épuration sur le site emblématique de kerzellec.

Vous trouverez ci-dessous une copie de ces courriers :

Lettre au Préfet du 4 septembre 2009

Note chronologique accompagnant la lettre du 4 septembre 2009

Lettre au préfet, transmission de la pétition le 21 septembre 2009

Pièce jointe à la lettre du 21 septembre 2009

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 23 Décembre 2009

station-manifestation.jpg

Plus d'une soixantaine de personnes se sont réunies, hier, au Pouldu à Clohars. Un rassemblement pour protester contre l'implantation d'une station d'épuration sur le site de Kerzellec.

Ils sont venus «dénoncer le non-sens de mettre une station d'épuration à une vingtaine de mètres des habitations». Plus d'une soixantaine de personnes se sont réunies, hier matin, au Pouldu, à Clohars sur le site d'implantation de la future station. Un rassemblement organisé par l'Association syndicale de Kerzellec, «soutenu par le comité de Saint-Mady et l'association Les Amis du Pouldu».

«Une aberration totale»

Une mobilisation prévue bien avant que le conseil municipal n'entérine par un vote, le 11décembre dernier, le choix de Kerzellec comme lieu d'implantation. Difficile à encaisser pour les riverains. L'association des Amis du Pouldu soutient la démarche des habitants de Kerzellec: «C'est une aberration totale que dans une commune comme Clohars de plus de 3.400hectares, on implante une station à côté d'un lotissement. Il y a d'autres possibilités».

_C225247-copie.jpg

Demande de dérogation

«La mairie a beau dire que la station sera ultramoderne, rien ne garantit qu'il n'y aura pas d'odeurs», insiste Michel Monfort, président de l'Association syndicale de Kerzellec, qui réunit une soixantaine de riverains. Il ajoute: «On attend que le conseil municipal revienne sur sa décision et qu'il s'autorise à faire une demande de dérogation pour Rostel». Car l'association syndicale s'étonne que ce ne soit pas cet endroit «en pleine campagne» qui ait été retenu. «600.000€ ont été dépensés pour mener des études et acheter des terrains à Rostel. Et puis, subitement, le maire a retiré le permis de construire qu'il avait délivré». Cause de ce changement? La Loi littoral: «la construction doit se faire dans la continuité du bâti». L'association des riverains de Kerzellec n'y voit qu'un prétexte et s'insurge: «Notre avocat de Quimper, spécialisé dans l'environnement, a écrit au maire que, par son expérience, s'il y avait eu une demande de dérogation pour Rostel, elle aurait été accordée».

«Carte blanche à notre avocat»

Les riverains entendent bien défendre leur pays de cocagne. «Nous avons donné carte blanche à notre avocat pour combattre cette décision municipale. Vous imaginez les gens qui ont acheté ici pour couler des jours paisibles à la retraite, leur terrain se trouvera déprécié». L'Association syndicale compte bien obtenir des dédommagements. «Les terrains achetés aujourd'hui perdent 60% de leur valeur». Les propriétaires souhaitent des compensations «sur la base de terrains achetés à 150 € le mètre carré». «La seule chose que nous sommes sûrs d'obtenir, ce sont des dédommagements».

D'autres actions à venir?

Symboliquement, parce que «c'est notre avenir», des enfants ont lâché des ballons sur lesquels on pouvait lire: «Non à la station d'épuration». «On implore le ciel de nous délivrer de ce projet de station». Après le rassemblement d'hier, l'association «décidera, début janvier, des manières de poursuivre ses revendications, en collaboration avec notre avocat-conseil».


_C225245-copie.jpg

Source le télégramme édition du 23 décembre 2009

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0