Publié le 16 Mai 2010

station-manif-mai.jpg

 

Le collectif d’associations du Pouldu, qui se bat contre l’implantation de la future station d’épuration de Clohars-Carnoët sur le site de Kerzellec peint par Gauguin, ne baisse pas les bras. Une trentaine de ses membres s’est de nouveau retrouvée cet après-midi. C’est leur quatrième rassemblement depuis cet hiver. Leur pétition a recueilli 800 signatures. Ils tentent actuellement de faire classer le site sur le critère « artistique et pittoresque » auprès de l’État. Le dossier serait dans les mains du ministère de l’Écologie. Le conseil municipal a validé l'implantation de la nouvelle station en décembre.

 

source ouest france édition du 15 mai 2010

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 12 Mai 2010

qm41_2868977_1_px_470_.jpg

 

Le collectif d'artistes qui milite désormais depuis plusieurs mois contre le projet de station d'épuration sur le site de la vallée de Kerzellec, oeuvre à une nouvelle mobilisation. Une quatrième manifestation s'y déroulera le samedi 15 mai à partir de 14 h.

Au-delà de la présence - somme toute symbolique - des défenseurs d'un site autrefois peint à leurs manières par Gauguin ou Meijer de Haan, le collectif se bagarre à un autre échelon. Et espère compromettre le projet de station adopté par la municipalité.

« Selon les informations recueillies auprès des services du ministère de la Culture et du ministère de l'Écologie, le site pourrait être classé sur le critère « artistique et pittoresque », indique Isabelle Pivert, pilote de l'opération. « Tout comme l'a été la montagne Sainte-Victoire à Aix-en-Provence, peinte par Paul Cézanne (classement général depuis 1983). Nous collaborons activement, avec l'aide d'autres associations, à la procédure en cours ».

Un ministère à convaincre

Une procédure peu connue, assez particulière. Elle vise à protéger un site sous la haute autorité du ministère de l'écologie. « Sur le conseil de l'inspecteur des sites de Provence, nous avons constitué notre dossier et l'avons largement documenté, poursuit Isabelle Pivert. Il est transmis à l'inspection des sites qui travaille en collaboration avec l'architecte des bâtiments de France. Le site peut aussi être mis en « instance de classement » : par arrêté ministériel. Un projet - comme celui de la future station d'épuration - peut être classé d'urgence ».

Artistique, pittoresque Kerzellec ? Gauguin et Meijer De Haan en étaient sans doute persuadés. Comme le sont aussi la cinquantaine d'artistes et les 200 signataires de la pétition qui circule. Reste à convaincre un ministère : pas une mince affaire...

 

Pierre WADOUX.

 

source ouest france édition du 8 mai 2010

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 16 Avril 2010

paysage-au-pouldu1.jpg

 

Emoi dans un petit village du Finistère : la mairie s'apprête à implanter une station d'épuration à proximité d'un site peint par Gauguin

 

Dans une lette adressée à son ami Schuffenecker en 1888, Paul Gauguin décrit l'enchantement que lui procure la Bretagne : « Quand mes sabots résonnent sur ce sol de granit, j'entends le bruit sourd, mat et puissant que je cherche en peinture. » S'il revenait aujourd'hui au Pouldu, dans la commune de Clohars-Carnoët, le peintre (mort aux Marquises en 1903) entendrait un autre bruit sourd : celui des chaussures des manifestants martelant le sol du vallon de Kerzellec. Le troisième samedi du mois, un collectif d'artistes se rassemble en effet sur ce site pour protester contre le projet d'implantation d'une station d'épuration qui devrait, selon eux, défigurer à tout jamais cette douce colline peinte par Gauguin ainsi que son ami Meijer de Haan. Pour Isabelle Pivert, éditrice en sciences humaines qui partage son temps entre Le Pouldu et Paris, «cette opération discrédite la commune. D'autres lieux d'implantation sont possibles sur le territoire de la commune. Cette station va défigurer un lieu appartenant à la mémoire collective ». Un avis partagé par un habitant de Kerguélen (sur la route de Doëlan), le peintre Claude Huart. Ancien directeur de l'école des beaux-arts de Lorient, ce peintre et graveur qui fut l'ami de Glenmor, Xavier Grall et PerJakez Helias estime que la construction de cet édifice « risque d'attirer l'invective du monde entier car Kerzellec est un symbole universel». Touche pas à mon paysage ? Le maire de Clohars-Carnoët, Jacques Juloux, est d'accord, mais il fait remarquer que la station projetée n'empiète pas sur la vallée peinte par Gauguin. Et d'ajouter que l'architecte des Monuments de France, dont l'avis a été sollicité, n'a émis aucune réserve. Jacques Juloux précise encore que la station, de type membranaire, n'émettra aucune nuisance (odeur, bruit) et fera l'objet d'une « intégration paysagère» qui devrait la rendre invisible depuis le sentier longeant le bord de mer.

D'autres sites menacés
Ce n'est pas la première fois que des associations se mobilisent pour défendre un site représenté par des peintres. Le tracé nord (1) de la ligne à grande vitesse de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui devait passer à proximité de la montagne Sainte- Victoire, avait déjà suscité l'hostilité de l'arrière-petit-fils de Cézanne. Plus récemment, à Osny dans le Val-d'Oise, une association a essayé d'empêcher, en vain, la destruction d'un moulin (ou du moins ce qu'il en reste) peint par Pissarro et Gauguin.
Au Pouldu, les opposants à la station d'épuration se gardent de faire remarquer que la vallée de Kerzellec a déjà été défigurée par une zone pavillonnaire qui, lorsqu'elle sera achevée, comptera soixante résidences ! Par un singulier hasard, une très belle exposition consacrée à Meijer de Haan par le Musée d'Orsay (2) vient remettre les pendules à l'heure. On y voit des cartes postales du Pouldu des années 1900 et, surtout, le «Paysage au Pouldu » de Gauguin (venu de la National Gallery de Washington) accroché à côté de « la Vallée de Kerzellec. Le Pouldu » de Meijer de Haan. Bien que les deux artistes aient choisi le même point de vue, ils ne donnent pas à voir le même paysage. La vallée de Meijer de Haan est envahie d'arbres (de pommiers et de cerisiers), alors que Gauguin peint des champs nus, dont l'un est clôturé par une barrière de bois (invisible sur le tableau de son ami de Haan). Gauguin aurait-il forcé sur le cidre ? La réponse est toute simple : le peintre n'a jamais cherché à reproduire le réel. Il a d'ailleurs probablement achevé cette toile dans son atelier. Fort loin donc de cette vallée depuis longtemps défigurée.

(1)C'est finalement le tracé sud, passant par Marseille et Toulon, qui a été retenu.
(2)"Meijer de Hann, le maître caché",Musée d'Orsay, Paris-7ème.Jusqu'au 20 juin. Cette exposition sera ensuite présentée au Musée des beaux-Arts de Quimper du 9 juillet au 11 octobre.

 

lien vers le site du Nouvel observateur (cliquez ici) édition du 15 avril 2010

 

l'article au format pdf (cliquez ici pour le télécharger)

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 14 Avril 2010

Le printemps arrive....

 

SAUVONS KERZELLEC!

 

Pour cette troisième manifestation conviviale, mobilisons-nous, mobilisez vos ami aussi.

 

Soyez nombreux avec les artistes autour d'un café ou d'un verre sur le valon de Kerzellec le samedi 17 Avril 2010 à 14h00 pour soutenir l'opposition à la construction d'une station d'épuration sur ce lieu symbolique de l'histoire de l'art.

 

 

-cid_plan-20kerzellec.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 7 Avril 2010

Les riverains et le collectif d'artistes "Sauvons Kerzellec" s'insurgent contre le projet de construction de la station d'épuration dans un vallon du Pouldu, un paysage immortalisée par le peintre impressionniste Paul Gauguin.
reportage du journal de Jean-Pierre Pernaut à 13h00 sur TF1 le 6 avril 2010
 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 24 Mars 2010

echo.jpg



l'écho du Pouldu N°29 a été ajouté sur notre site. Pour le consulter rendez vous dans les rubriques "information" ou "kerzellec" (colonne de gauche) ou cliquez sur le lien suivant:

Echo du pouldu N°29

Les archives des autres numéros sont également disponibles:

les bulletins de l'association des Amis du Pouldu

Bonne lecture...

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #écho du pouldu

Repost0

Publié le 23 Mars 2010

manif-kerzellec-20_03_10.jpg

Le collectif d'artistes, à l'origine du rassemblement a demandé le classement du site aux monuments historiques ou son inscription à l'inventaire supplémentaire.

 

 

 

 

Une trentaine de personnes se sont une nouvelle fois rassemblées sur le site où sera implantée la station d'épuration de Clohars, à Kerzellec. Une mobilisation un peu plus faible par rapport au rassemblement du 20 février. le collectif d'artistes, à l'origine de la mobilisation, n'entend pas pour autant baisser les bras. D'autres rassemblements pour défendre le site peint par Gauguin sont d'ores et déjà prévus .le troisième samedi de chaque mois. Le prochain aura lieu le 17 avril.

Le collectif a également demandé le classement du site aux monuments historiques ou son inscription à l'inventaire supplémentaire, via des courriers envoyés à la préfecture et au ministère de la Culture.


source le télégramme édition du 21 mars 2010


Voir également notre revue de presse complète:
revue de presse sur la station d'épuration


Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 18 Mars 2010

journeaux.jpg

Une revue de presse est disponible depuis quelques semaines sur notre site, vous pouvez la consulter en cliquant sur les liens « revue de presse » dans la colonne située à gauche ou en utilisant le lien suivant :


revue de presse sur la station d'épuration

Cette revue rassemble l’ensemble des articles collectés dans la presse nationale ou locale, concernant le projet d’installation d’une station d’épuration sur le site de Kerzellec.

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 12 Mars 2010

_2205816.jpg
Venez nombreux le troisième samedi de chaque mois retrouver les artistes autour d'un café ou d'un verre sur le site de Kerzellec, et soutenir l'opposition à la construction de la station d’épuration en ce lieu à la fois naturel, culturel, historique, appartenant à la mémoire collective.

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 22 Février 2010

manif-sauvons-kerzellec.jpg
Un collectif d'artistes avait appelé à un rassemblement, samedi, à Kerzellec, à Clohars, site où devrait être construit la nouvelle station d'épuration.

Une quarantaine de personnes ont répondu, samedi, à l'appel lancé par le collectif d'artistes constitué pour s'opposer à la construction d'une station d'épuration à Kerzellec, en Clohars. «On est là pour sensibiliser les gens», lance tout simplement Isabelle Pivert, éditrice, porte-parole du collectif et conseillère municipale de la majorité à Clohars.

«Alerter les citoyens»

«C'est une manifestation pour dialoguer. La population nous soutient de plus en plus (...) C'est un peu le rôle des artistes de réveiller et d'alerter les citoyens sur ce qui serait dommageable à la commune». L'éditrice et élue ajoute: «Il ne s'agit pas de défendre la propriété de qui que ce soit, l'art est à tout le monde».

Keranna plus cher

Artistes et riverains comptent bien défendre le site peint par Paul Gauguin bec et ongles. Ils espèrent faire «renoncer les élus» et ne comprennent pas pourquoi le choix ne s'est pas plutôt porté sur la zone industrielle de Keranna. «C'est beaucoup plus cher (...) Il y aurait des expropriations et il faudrait faire remonter les effluents à 60m», argue Jean Lecourt, conseiller municipal, favorable à l'implantation de la station, venu au rassemblement «en tant que simple citoyen de Clohars». Face à l'argument du surcoût financier avancé par la municipalité, les artistes rétorquent que la population pourrait mettre la main à la poche. «Si on estime le surcoût à un million d'euros et qu'on divise par le nombre de compteurs d'eau, ça représente sept à dix euros par compteur et par an en plus, sur 40 ans», assène Philippe Esmenard, président des Amis du Pouldu.

«Un moindre mal de la mettre ici»

Mais pour Jean Lecourt, le choix de Kerzellec se justifie pour deux raisons: la prise en compte des réseaux existant et la loi littoral. «Ça fait 20 ans que la commune cherche un lieu d'implantation pour la station d'épuration. Il faut bien la mettre quelque part! J'estime que c'est un moindre mal de la mettre ici». De quoi faire bondir les artistes présents qui n'entendent pas baisser les bras, tout comme les riverains.

Manifester le troisième samedi de chaque mois

Des membres de l'association de Kerzellec, des Amis du Pouldu, de la Maison Marie-Henry et de Cap Action Solidarité ont été reçus, vendredi, par le secrétaire du préfet à Quimper, auquel ils ont fait part de leurs objections. Il leur a répondu que «légalement, la commune n'a rien à se reprocher». Pas de quoi décourager pour autant artistes et riverains. «On est prêt à aller au bout, on est déterminé», assure le président des Amis du Pouldu, tandis que Bernard Demiaux, peintre du Pouldu, lançait une invitation: «venir manifester ici le troisième samedi de chaque mois».

_2205814.jpg

source de l'article, Florence Vergne, le télégramme édition du 21 février 2010

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0