Publié le 14 Novembre 2010

manif kerzellec 20 03 10

Venez nombreux pour la manifestation mensuelle organisée le troisième samedi de chaque mois et qui aura prochainement lieu le samedi 20 novembre 2010 à 14 heures sur la vallée de Kerzellec (lieu-dit Porsguern-Kerzellec) pour exprimer votre opposition au projet de station d'épuration sur cette vallée peinte par Gauguin et de Haan en 1889-1890.

Lors du dernier conseil municipal, le maire a demandé pouvoir pour signer les actes d'achat des deux  terrains destinés à la future STEP.

D’autres actions du collectif sont en cours et leurs avancées vous seront relatées lors de notre prochain rassemblement.

Et n’oubliez pas de visiter régulièrement notre page revue de presse qui recense tous les articles parus sur notre sujet de préoccupation.

Il faut également souligner l’action menée par le collectif des artistes qui a manifesté et distribué des tracts devant l’exposition "Gauguin, maker of myth", à la Tate modern à Londres.

Pour voir quelques photos de cette action (cliquez ici)

A très bientôt

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 14 Novembre 2010

Inquiétudes sur le prix de l'assainissement à Kerzellec

 

point-d-interrogation.jpg

 

 

La Coordination Kerzellec, qui regroupe l'Association Syndicale Kerzellec, les Amis du Pouldu, Cap Action Solidarité, les Amis de la Maison Marie-Henry et Sauvons Kerzellec, revient à la charge dans un communiqué à propos de la station d'épuration. «510 EUR: telle pourrait être, selon nos estimations, le montant payé pour son assainissement par un foyer cloharsien, résidant toute l'année sur la commune et consommant 120 m³ par an, lorsque la nouvelle station d'épuration prévue à Kerzellec sera opérationnelle. Actuellement, ce montant est de 313 EUR. L'augmentation serait de 197 EUR, soit de 62,8 %». Et la Coordination de poursuivre: «Les informations détaillées sur ces estimations, disponibles également pour Keranna, seront publiées dans la semaine sur le blog de Cap Action Solidarité, membre de la coordination».

«La question du dimensionnement»

«Face à cette probable augmentation très importante», écrit-elle, «la Coordination demande à la municipalité de publier ses propres estimations et d'indiquer comment elle entend procéder pour atténuer les effets de cette hausse, répartir équitablement les efforts entre les différents abonnés, assurer le droit à l'eau pour les personnes à faibles revenus». «Il devient surtout indispensable», dit-elle encore, «de se poser sérieusement la question du dimensionnement pour 17.000 équivalents-habitants de cette station et d'envisager d'autres solutions, moins démesurées, moins chères, mais tout aussi efficaces». La Coordination Kerzellec «y travaille et ne manquera pas de proposer bientôt ses solutions alternatives à la population et à la municipalité».

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 2 Novembre 2010

Station d'épuration : le maire fait une mise au point

 

Dans un communiqué, le maire Jacques Juloux réagit aux réactions du collectif « Sauvons Kerzellec » au sujet du prix de l'assainissement. « Un article du collectif de Kerzellec fait état de ses inquiétudes sur le prix de l'assainissement. La municipalité tient à préciser que les chiffres publiés n'engagent que ceux qui les écrivent. »

Jacques Juloux ajoute : « Nous avons dû à plusieurs reprises rectifier les communiqués publiés suite à l'énoncé de données erronées. C'est encore le cas aujourd'hui. Nous rappelons que le site à Kerzellec est estimé à 6 900 000 € contre 9 100 000 € à Keranna. Dans ce dossier, la municipalité agit pour que les coûts restant à la charge des Cloharsiens soient et restent les plus bas possibles. »

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 31 Octobre 2010

pieces.jpg

 

Station d'épuration : hausse de l'assainissement ?

 

Le collectif Sauvons Kerzellec réagit de nouveau sur le projet de station d'épuration. « 510 € ! Telle pourrait être, selon nos estimations, le montant payé pour son assainissement par un foyer cloharsien, résidant toute l'année dan la commune et consommant 120 m 3 par an, lorsque la nouvelle station d'épuration prévue à Kerzellec sera opérationnelle. Actuellement ce montant est de 313 €. L'augmentation serait de 197 €, soit 62,8 % de plus ! Face à cette probable augmentation, la coordination demande à la municipalité de publier ses propres estimations et d'indiquer comment elle entend procéder pour atténuer les effets de cette hausse, répartir équitablement les efforts entre les différents abonnés, assurer le droit à l'eau pour les personnes à faibles revenus. »

« Il devient surtout indispensable de se poser sérieusement la question du dimensionnement pour 17 000 équivalents-habitants de cette station et d'envisager d'autres solutions, moins démesurées, moins chères mais tout aussi efficaces. La coordination Kerzellec y travaille et ne manquera pas de proposer bientôt ses solutions alternatives à la population et à la municipalité. »

 

Précision:

 

Dans un courrier, Philippe Esmenard, le président des Amis du Pouldu, fait savoir qu'à la fin du conseil municipal, il a, certes, interpellé le maire sur la station d'épuration et le choix de Kerzellec, mais qu'il n'a jamais tenu des propos sur le futur montant de l'assainissement.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 28 Octobre 2010

La station d'épuration agite le quart d'heure citoyen

 

Lors du conseil municipal du vendredi 22 octobre, Philippez Esménard, président des « Amis du Pouldu », interpellait, au nom de la Coordination de Kerzellec le maire, Jacques Juloux sur la station d'épuration.

Il faisait état des estimations sur le montant payé pour l'assainissement par un foyer cloharsien résidant toute l'année dans la commune et consommant 120 m 3 , soit 510 €, lorsque la nouvelle station d'épuration prévue à Kerzellec sera opérationnelle. Actuellement ce montant est de 313 €. L'augmentation serait de 197 €, soit 62,8 % de plus et de préciser que les informations détaillées sur ces estimations, disponibles également pour Keranna, seront publiées dans la semaine sur le blog de Cap Action Solidarité, membre de la coordination. « Face à cette probable augmentation très importante, la coordination demande à la municipalité de publier ses propres estimations et d'indiquer comment elle entend procéder pour atténuer les effets de cette hausse, répartir équitablement les efforts entre les différents abonnés, assurer le droit à l'eau pour les personnes à faibles revenus ».

Le maire confirmait que la station ne pouvait se faire qu'à Kerzellec donnant lui aussi de nombreuses estimations sur les différentes possibilités envisagées et donnait lecture des réponses préfectorales et ministérielles suite aux correspondances adressées par les parties.

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 20 Octobre 2010

station-octobre.jpg

 

Ils n'en démordent pas. Samedi après-midi, pendant que la manifestation contre les retraites battait son plein à Quimperlé, eux s'étaient rassemblés pour la dixième fois cette année sur le site de Kerzellec, au Pouldu, pour redire leur opposition à la construction de la future station d'épuration de la commune.

Eux ? Les membres du collectif d'artistes et de riverains, qui dénoncent « une atteinte grave à cette vallée peinte par Gauguin ». « Le 22 octobre, le conseil municipal doit valider les actes de vente des terrains pour 50 000 € environ. Mais nous avons reçu une lettre du ministère de l'Écologie datée du 22 septembre annonçant la saisie du préfet suite à l'opposition du collectif au choix de ce site, pour des raisons artistiques et pittoresques. Ce courrier est une bonne nouvelle pour nous », se réjouissent les opposants.

Pour montrer leur désaccord complet, deux d'entre eux, dont Isabelle Pivert, porte-parole du collectif, se sont rendus à Londres fin septembre pour l'ouverture de l'exposition Gauguin, maker of myth à la Tate Modern. « Nous avons distribué 150 tracts aux visiteurs pour leur dire ce qu'il se passe à Clohars. »

Pour le maire, ce geste est une erreur. « Cela donne une mauvaise image de la commune. Les gens qui ont reçu ces tracts n'ont pas toutes les données du problème en mains. » Jacques Juloux rappelle que le projet a été voté en conseil, « qu'il ne peut être porté dans la zone de Keranna pour des raisons financières » et « qu'il respecte la loi Littoral ».

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 19 Septembre 2010

Cinq assos s’unissent contre la station d’épuration de Kerzellec, à Clohars-Carnoët

 

Tous contre la station d’épuration de Kerzellec. C’est le mot d’ordre de cinq associations cloharsiennes, regroupées désormais sous la bannière de « Coordination Kerzellec ». On y trouve les Amis du Pouldu, les Amis de la Maison Marie-Henry, les artistes du collectif Sauvons Kerzellec, Cap Action, et l’association syndicale de Kerzellec. Les adhérents de ces associations manifestent tous les troisièmes samedis du mois sur le site où devrait être implantée la station.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 19 Septembre 2010

Cinq associations main dans la main contre le projet de station d'épuration

 

L'union fait la force. C'est sur cette idée que cinq associations de Clohars-Carnoët (29) ont décidé de s'unir pour s'opposer à la construction d'une station d'épuration, à Kerzellec. Les Amis du Pouldu, Cap Action Solidarité, Les Amis de la Maison Marie Henry, le collectif d'artistes "Sauvons Kerzellec" et l'association syndicale de Kerzellec ont ainsi créé "Coordination Kerzellec".

Leur slogan : "Nous n'en voulons pas près de notre maison, mais nous n'en voulons pas non plus près de celle des autres". Pour ces associations, le projet de la municipalité est une "aberration". Leurs arguments : une station trop proche des habitations, un site à préserver puisque peint par de nombreux artistes (Gauguin notamment), des nuisances possibles (bruit, odeurs). Les associations manifestent cet après-midi sur le site où la station pourrait être construite.

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 19 Septembre 2010

Une nouvelle étape pour la station d'épuration

 

René Le Floc'h, ancien maire et leader du groupe d'opposition, a créé la surprise, mercredi soir, au conseil municipal, en annonçant sa démission. L'élu quitte ses fonctions, pour raisons de santé. Autre fait marquant de la séance, la décision du maire, Jacques Juloux, de rayer Isabelle Pivert de sa liste. «Suite à ses prises de position publique réitérées sur la station d'épuration, elle ne fait plus partie de la majorité», a-t-il expliqué. La station d'épuration, justement, a été, une nouvelle fois, au coeur des discussions. Le conseil a franchi une étape de plus vers la construction de l'équipement, en autorisant le maire à engager des négociations avec les propriétaires du terrain, pour l'achat des parcelles nécessaires à sa réalisation sur le site de Kerzellec.

Demande de déclaration d'utilité publique

Face à l'urgence de construire cet équipement, et ne pouvant garantir la réussite des négociations, le conseil a, de plus, autorisé le maire à solliciter des services du préfet pour déclarer la construction sur le site d'utilité publique. Cette déclaration sera indispensable pour entamer une procédure d'expropriation si les négociations d'acquisition à l'amiable échouaient.

Des échanges assez vifs

Le choix de Kerzellec a fait une nouvelle fois l'objet de quelques échanges assez vifs. Isabelle Pivert l'a qualifié d'«acte volontaire, traduisant une volonté de destruction de la mémoire artistique du Pouldu». Philippe Esmenard, qui a fait partie du groupe de travail, a insisté sur «le choix de Kerzellec, comme un choix technique, financier qui ne tenait pas compte de l'humain, du naturel et de l'historique». La conclusion est revenue à Marcel Bouque qui, lui aussi, a travaillé dans le groupe de réflexion: «Kerzellec est la solution la moins mauvaise». Les deux votes se sont faits à 22voix pour et cinq contre (Isabelle Pivert et le groupe Le Floc'h). La maquette de la station sera présentée dans quatre à six semaines.

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 19 Septembre 2010

La station d'épuration fait débat pendant le quart d'heure citoyen - Clohars-Carnoët

 

Concernant la station d'épuration, Jacques Juloux, le maire a été autorisé, à la majorité, à signer les compromis de vente, en cas d'accord avec les propriétaires concernés, pour 3 terrains, 4 110, 3 352, et 1 438 m 2 , à 5 € le mètre. Il a également été autorisé à solliciter auprès du préfet, la déclaration d'utilité publique pour entamer les procédures d'expropriation, en cas d'échec des négociations amiables d'acquisition. En fin de conseil, au cours du quart d'heures citoyen, Jacques Juloux était interpellé par différents représentants d'associations, Bernard Vignes pour Capas, Philippe Esménard (les Amis du Pouldu), Michel Fleury, un ancien conseiller et quelques personnes du public.

Discussion « parfois tendue »

Ces interpellations donnaient lieu à une discussion, parfois « peu amène et parfois tendue », entre le public et le conseil. Tous les intervenants défendant leurs positions et leurs idées en dénonçant vérités et contre-vérités et en se maintenant dans le statu quo actuel ; Il y a les pro-Kerzellec, les anti-Kerzellec, les pro-Kéranna et les contres « mais c'est le rôle d'un élu que de trancher pour Kerzellec ».

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0