Publié le 15 Juillet 2011

stylo-diplome

 

vous trouverez l'intégralité de la lettre envoyée au préfet en cliquant sur le lien suivant:

 

la lettre au préfet

 

Bonne lecture...

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 15 Juillet 2011

manif mai

 

UNE NOUVELLE FOIS, VENEZ NOMBREUX manifester votre opposition au projet de station d'épuration sur la vallée de Kerzellec, lieu emblématique de l'histoire de l'art le samedi 16 juillet 2011, à 14 heures au lieudit Porsguern-Kerzellec,

En ce beau mois de juillet, autour d'un café ou d'un verre nous échangerons les dernières nouvelles...

Sauvons Kerzellec, on continue !

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 1 Juillet 2011

stylo-diplome-copie-1.jpg

 

Dans un communiqué daté de mardi, le Coordinateur Kerzellec, collectif qui s'oppose à la construction de la station d'épuration au Pouldu, indique que Philippe Esmenard, président des Amis du Pouldu et Serge Anne, représentant d'Eaux et rivières de Bretagne, tous deux membres du groupe de travail créé par le maire de Clohars en octobre 2008 pour trouver un emplacement pour la nouvelle station d'épuration, viennent d'envoyer un courrier au préfet expliquant que, contrairement à ce « que le maire a pu écrire à plusieurs reprises, ils n'ont jamais validé le projet de construction à Kerzellec ».

« S'ils ne contestent pas avoir validé la faisabilité technique du projet, ils affirment avoir, dans les mois qui ont suivi les conclusions de ce groupe de travail, mis en avant, notamment après consultation des associations dont ils étaient les représentants, des problèmes humains, culturels et environnementaux que le groupe de travail n'avait pas abordés. »

« Compte tenu du fait que la commission des sites d'avril 2011, qui a validé la demande d'autorisation de construction d'une station d'épuration déposée par le conseil municipal en décembre 2010 conformément à la loi Littoral, semble s'être prononcée sur la base d'un soi-disant « accord unanime de la commission », ils demandent au préfet de requérir un nouvel avis de la commission des sites », précise le communiqué.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 12 Juin 2011

Kerzellec. Avis favorable de la commission des sites

 

journeaux

 

En fin de conseil, le maire, Jacques Juloux, a donné plusieurs informations. La commission des sites a examiné le projet de station d'épuration sur le site de Kerzellec, le 5 mai. La commission formée de quinze membres a souligné la qualité du projet et émis un avis favorable (une abstention, un contre). Un seul point a suscité une recommandation: la couleur de la toiture qui devra être gris anthracite. Plus tard, la coordination de Kerzellec interpellera le maire sur l'étude d'impact. Le bureau d'études a été relancé deux fois. Jacques Allix, adjoint aux travaux, qui doit rencontrer prochainement le responsable du bureau, a renouvelé aux personnes présentes sa proposition de les associer au projet sur le site choisi.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 6 Juin 2011

Le conseil municipal en bref 

 

maquette step1

 

Station d'épuration

 

Jacques Juloux lors du quart d'heure citoyen répondant aux questions posées sur la station d'épuration « c'est un projet remarquable mais, il devra avoir une toiture couleur ardoise. Il a été adopté en commission des sites par 13 voix sur 15 membres de la commission ».

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 6 Juin 2011

Une 2 ème  station d'épuration : « Un pétard mouillé » pour le maire

 

  pétard-copie-1

 

Suite à l'article paru lundi 23 mai dans nos colonnes sur la contre-proposition du collectif « Sauvons Kerzellec » qui propose de garder la station d'épuration actuelle de Fort Clohars en l'état et de construire une nouvelle, dans la zone de Kerenna, le maire, Jacques Juloux, a tenu à faire une mise au point.

 

« La solution miracle annoncée dans la presse par le comité de Kerzellec n'est en réalité qu'un pétard mouillé. [...] L'hypothèse de deux stations a été étudiée par le groupe de travail. Elle a été rejetée à l'unanimité de ses membres. Contrairement à ce qui est annoncé, elle n'est pas plus économique. D'où sortent les 4,5 millions d'euros, à la charge des Cloharsiens pour la construction de Kerzellec ? Ce chiffre est faux. Le montant à financer par les Cloharsiens, après subventions, est de 3,4 millions d'euros. [...]

Annoncer que les coûts de fonctionnement, avec deux stations, seront inférieurs est une contre vérité. L'étude prospective réalisée en 2009 donne un coût d'exploitation annuelle de 369 902 € pour Kerzellec et 472 140 € dans l'hypothèse de deux stations. Cela représente un surcoût annuel de 102 238 € (deux millions d'euros sur 20 ans !) [...]

Le site de Keranna est classé en zone humide. La loi sur l'eau interdit formellement depuis 2008 toute construction, en zone humide.

Enfin un élément important est passé sous silence, la durée de vie prévisionnelle de Fort Clohars. Elle est estimée entre 10 à 15 ans et il faudra de nouveau reconstruire une station à échéance. Où ? Avec quels financements ? Lors d'une réunion avec les différents financeurs qui subventionnent la construction de la station pour environ 50 % (3,55 millions d'euros) l'hypothèse de la réalisation de deux stations avait été présentée. Notre attention avait été attirée sur le fait qu'il serait improbable de prendre en compte une deuxième demande de subvention 10 ou 15 ans après.

[...] Ce site (Kerzellec) reste le seul site compatible avec toutes les contraintes imposées par la loi et reste le moins coûteux dans sa réalisation. On ne peut que s'interroger sur l'obstination et les arguments sans cesse déployés pour contrecarrer un projet mené dans l'intérêt général, approuvé par les services d'État et salué pour sa qualité d'intégration. » 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 6 Juin 2011

L'opposition réagit au premier bilan du maire

 

pièces

 

L'opposition Accueil essor et traditions réagit au bilan dressé par le maire Jacques Juloux (Ouest-France de mercredi) :

« Élu avec seulement 38 % des voix, le maire n'a pas cherché à rassembler dans le respect de la diversité des opinions. Il a choisi la politique politicienne dont le coeur semble ne s'ouvrir qu'au clientélisme et au populisme. Nous dénonçons le manque de transparence, d'information, de cohérence et de démocratie dans certaines actions municipales : l'attribution du marché de la restauration scolaire (choisi sans respect du cahier des charges) et la suppression de la commission des permis de construire (une seule personne décide).

Après une faute politique sur le dossier de la station d'épuration (retrait du permis de construire et donc pas de jurisprudence), un manque total de respect humain dans le choix de son implantation, à 30 m des habitations (l'opposition n'a pas été écoutée). Nous constatons et rendons la municipalité responsable du retard de plus de 2 ans pour la construction des logements sociaux à Kérambellec, la suppression du nom de « Marie Henry », fleuron du Pouldu, la main à la poche des Cloharsiens en augmentant les impôts de 18,48 %, l'explosion financière de l'action culturelle.

Qu'a fait le maire pour attirer des investisseurs à Clohars ? Rien à ce jour, si ce n'est son désintérêt d'un projet privé lié à la reconversion de l'usine Larzul de Doëlan (70 emplois). Nous ne pouvons qu'être inquiets pour notre commune.

 

Clohars pour tous. Le groupe Clohars pour tous ne réagira pas au bilan du maire. Dans un courrier électronique daté du 24 mai, les élus nous ont fait savoir qu'ils ont « l'occasion de s'exprimer et de communiquer dans les réunions de commissions, en séances de conseil et dans le bulletin municipal ».



Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 6 Juin 2011

Le maire Jacques Juloux fait un premier bilan de son mandat 

 

journeaux

 

Trois questions à...

 

Quel bilan faites-vous des trois premières années de votre mandat ?

Sur 40 propositions de notre programme, 32 sont déclinées ou en cours. Cela donne une idée du chemin parcouru... Les réalisations sont déjà nombreuses : rénovation totale de la salle des fêtes et de la Longère, aménagements de sécurité autour de l'école Saint-Maudet, capitainerie à Doëlan, extension de la salle des sports, logements pour les gendarmes. En septembre, l'agrandissement de la crèche sera terminé et portera la capacité d'accueil à 30 enfants.

Un parc de loisirs a vu le jour (Parc Saint-Jacques) et est devenu un espace naturel de détente apprécié. À ces travaux s'ajoutent ceux de voirie avec notamment les aménagements de la rue Pen-Allée et de Keruster où les cheminements piétons et vélo ont été privilégiés. Sur le plan de l'économie touristique, la place Gauguin a été refaite ainsi que les abords de la plage des Grands-Sables qui est de nouveau surveillée.

Pour la 3 e année consécutive, la commune a obtenu le Pavillon bleu international. Notre politique sociale a été renforcée avec le dispositif de bourse au permis de conduire pour les jeunes ainsi que par la mise en place, à la rentrée, d'une tarification pour la restauration scolaire (1 € à 3,50 € en fonction des revenus). La restauration scolaire est passée au bio avec 50 % de repas servis. Les services municipaux ont été réorganisés en trois pôles.

 

Quels sont les projets ?

De gros chantiers vont être réalisés. La médiathèque ouvrira ses portes fin 2012. La caserne des pompiers devrait être construite en 2013, tout comme la station d'épuration de Kerzellec. Sur ce point, le permis est déposé et la commission des sites et paysages a émis un avis favorable soulignant la qualité du projet. Sur le plan économique, notre zone artisanale va être totalement rénovée pour être conforme aux normes Bretagne Qualiparc.

Une étude est en cours pour la reconversion de l'ancienne sardinerie de Doëlan en complexe d'hôtellerie-restauration-séminaire qui devrait générer des créations d'emplois et dynamiser le port. De nouvelles actions en direction des jeunes devraient voir le jour : un plan éducatif local pour les 3-18 ans, l'amélioration de l'accueil dans les garderies et un plan de développement pour la langue bretonne.

 

Êtes-vous candidat à votre succession en 2014 ?

Chaque chose en son temps. Pour l'instant, il me tient à coeur de bien réaliser le mandat qui m'a été donné. Je m'y tiens. Je verrais le moment venu...

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 25 Mai 2011

 Station d'épuration : ils proposent une alternative à Kerzellec

kerzellec-manif-of.jpg

 

Une contre-offensive est en marche au Pouldu. « Ce n'est peut-être pas la panacée, mais notre projet respecte les habitants de Clohars et la Loi littoral et il est moins coûteux que celui de la majorité municipale. »

Après un an et demi d'opposition frontale à l'installation de la future station d'épuration de la commune dans la vallée de Kerzellec, le collectif « Sauvons Kerzellec » a fait, samedi après-midi, une contre-proposition. Pour les défenseurs « du site peint par Gauguin », « l'alternative est la suivante : on garde la station d'épuration actuelle de Fort Clohars en l'état et on en construit une nouvelle, une petite, dans la zone de Kerenna ».

Arguments

Le collectif argumente : « La station de Fort Clohars a été modernisée en 2007, elle traite sans problème 10 000 équivalents habitants. L'investissement lié à cette modernisation est loin d'être payé. Depuis aucun débordement n'a été constaté et la qualité de l'eau de nos plages est redevenue excellente. On dit, donc, de maintenir Fort Clohars pour une capacité de 7 000 équivalents habitants pour le sud-est de la commune et pouvant recevoir Porsmoric, Saint-Germain et Locouarn. »

Il ajoute : « Pour Keranna, nous proposons de construire une station membranaire de 9 500 équivalents habitants, suffisante pour traiter Doëlan, le bourg, la partie nord et la zone d'activité, et pouvant être facilement extensible. »

Pour les opposants au projet de Kerzellec (le moins coûteux et conforme à la Loi littoral selon le maire Jacques Juloux), « faire deux stations est plus économique en investissement et en fonctionnement ». « Selon nos estimations, nous sommes entre 3,1 millions d'euros et 4 millions d'euros dans le pire des cas, à la charge de la commune (subventions versées). Rien à voir avec les 4,5 millions d'euros d'investissement dont parle la majorité ! »

Le collectif a écrit au maire sollicitant une entrevue pour présenter ces idées. Les associations disent attendre une réponse de l'élu.

 

Source Ouest France édition du lundi 23 mai 2011

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0

Publié le 23 Mai 2011

 

Station d'épuration. Une proposition de la coordination

 

eau-du-robinet

 

La coordination de Kerzellec a présenté samedi, une «autre solution» pour le projet de station d'épuration qui fait polémique depuis quelques mois dans la commune. La coordination, qui conteste le projet de la municipalité sur le site de Kerzellec, avance deux propositions complémentaires.

Conserver Fort Clohars

La première est de conserver la station actuelle de Fort Clohars. Elle a été modernisée en 2007 et traite sans problème 10.000équivalents habitants (éq/hab). Aucun débordement n'a été constaté et la qualité de l'eau des plages est redevenue d'excellente qualité (A, note maximum). De plus, lors des réunions du groupe de travail, la DDE a indiqué que les bassins sont en excellent état. Des correspondants de Veolia ont précisé à la coordination que ces bassins ont une durée de vie de 50 ans. Fort Clohars peut être maintenue pour 7.000 éq/hab, ce qui correspond au bassin sud-est de la commune (Le Pouldu), auquel peuvent être rattachés Porsmorric, Locouarn et Saint-Germain.

Et une station à Keranna

D'ou la deuxième proposition, une station à Keranna pour les secteurs qui se développent: Doëlan, le bourg, Keranna, le nord de la commune. Sur ce site, il est proposé une station membranaire de 9.500éq/hab qui pourrait être facilement extensible. Côté finances, selon la coordination, cette proposition est moins onéreuse, que ce soit en investissement ou en fonctionnement. Par exemple, toujours selon les promoteurs de cette option, en investissement, la solution proposée revient à 3.143.034 € contre 4.493.009 € pour le projet municipal, soit 30% de moins; en supposant que les subventions du conseil général et du conseil régional soient identiques au projet municipal. En revanche, si les subventions dépendent du nombre d'équivalents habitants, la différence est moindre: -9,9% (4.047.446€).

Demande d'entrevue avec le maire

Pour la coordination, le projet se veut respectueux des habitants et du paysage, moins coûteux, conforme à la Loi littoral avec un gain de temps (pas de recours générateur de procédures longues et souplesse administrative car la station créée a une capacité inférieure à 10.000éq/hab). Fort de ces conclusions, le collectif a demandé par courrier une entrevue au maire, Jacques Juloux.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association des Amis du pouldu

Publié dans #station d'épuration

Repost0